J5 : Dans la nature

Publié le 6 Août 2022

Nous quittons l'hôtel restaurant "Les chambres du soleil" à 8:00 où nous avons super bien mangé et dormi dans une chambre individuelle loin des ronflements des dortoirs...Fred, encore dans l'expérience du chemin, dort comme un gros bébé dans les refuges, Pauline s'acclimate doucement et apprécie grandement une vraie chambre! 
Nous avons encore mouillé le maillot pour monter en 4h au col de la Seigne à 2516 m qui matérialise la frontière franco-italienne. Vue à 360 majestueuse malgré un ciel un peu chargé sur les Alpes italiennes. Nous retrouvons le Mont Blanc côté italien beaucoup plus raide qu'à Chamonix. Les paysages sont encore différents avec des glaciers de plus en plus proches.  Nous trouvons une petite place pour pique-niquer juste en dessous du col à l'abri du vent qui rafraîchissait rudement l'atmosphère et contrastait avec le soleil  piquant de la montée. Nous avons eu besoin   pour la première fois de notre polaire et de notre coupe vent, les gants auraient pu être utiles...
Du coup, pas de sieste. Nous traçons dans une vallée connue pour ses marmottes mais nous n'en avons pas vu une, juste entendu leurs cris stridents. Là encore nous passons sous des  glaciers toujours aussi impressionnants qui fondent inexorablement.  Nous terminons notre route au pied du glacier du Miage sur un grand plateau de tourbière à 2000m d'altitude pour passer la nuit au refuge du Combal. Et là première en 10 ans de rando, nous avons vu et même pris en photo... un bouquetin! Enfin...
Nous sommes dans la nature complètement déconnecté du monde et nous ne pourrons publier que demain en nous rapprochant de Courmayeur.
 

J5 : Dans la nature
J5 : Dans la nature
J5 : Dans la nature
J5 : Dans la nature
J5 : Dans la nature
J5 : Dans la nature
J5 : Dans la nature
J5 : Dans la nature
J5 : Dans la nature
J5 : Dans la nature
J5 : Dans la nature
J5 : Dans la nature
J5 : Dans la nature
J5 : Dans la nature

Rédigé par Pauline et Fred

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article